Google+ SOUTIEN CULTURE O CENTRE : Où en sommes-nous ? - LSA Olivet
SOUTIEN CULTURE O CENTRE : Où en sommes-nous ?

SOUTIEN CULTURE O CENTRE : Où en sommes-nous ?

Posté par

Où EN SOMMES-NOUS DE NOTRE SOUTIEN A CULTURE O CENTRE ?

Ce soutien à CULTURE O CENTRE par internet, à l’initiative de l’association « Lumières & Sons D’AUTREFOIS », était prévu jusqu’au dimanche 6 mars minuit .

Les inscriptions continuent d’arriver, nous avons donc prolongé de 4 jours la validité de ce «sondage» !

Le lien est donc toujours actif :

http://asso.olivet-online.com/public/opensurvey/studs.php?sondage=d3akwa986rxwcncp

 

Retour de ce « sondage » après une semaine !

Au soir du dimanche 6 mars nous avons reçu 139 inscriptions, soit de membres de LSA (car initialement prévu pour l’association), soit de personnalités de diverses associations ou autres anonymes, car ouvert plus largement depuis lundi 29 février.

De nombreux commentaires ont été joints à la suite des inscriptions, vous en trouverez l’intégralité à la suite de l’article.

Nous nous félicitons d’ailleurs de ce retentissement, puisse-t-il avoir l’effet attendu auprès des responsables politiques…

 

COMMENTAIRES

willaert: S’il le faut Il y’a d’autres coupes budgétaires possibles que celles ci
Poujade: Entièrement d’accord : allons voir les autres coupes budgétaires possibles… !
jesset : culture o centre est là pour permettre la réalisation de spectacles associatifs laissons vivre ce qui marche…
Juranville: L’organisme Culture O Centre permet à un bon nombre d’associations de bénévoles de pouvoir réaliser de superbes spectacles. Quel dommage de les en priver !
BOITARD:: Suite à la fermeture de l’organisme Culture o Centre du fait du non versement de subventions régionales, espérons que le département restera à notre écoute pour sauver les associations organisatrices de spectacles et demandeurs de matériel.
Romuald: A mettre dans le même sac que la réforme de l’orthographe…et à jeter aux ordures! Marre de cette puissance étatique qui cherche à rabaisser notre identité plutôt que de trouver des solutions pour relever le niveau! Et comme disait mon maître de littérature: adieu à la France qui s’en va…
Nicolle Sylvie: C’était un bel exemple de mutualisation de matériel qui allait aussi dans le sens d’une certaine économie et sobriété, d’une organisation collective et non plus individualiste. C’était trop beau peut-être. Trop intelligent aussi.
colette: Culture o Centre permet aux associations de se développer et d’offrir à chacun une ouverture, un élan vers la liberté de penser, de créer
michel: Culture O centre doit vivre et nous Assosss.., nous ne devons pas nous éteindre. Il est à croire que nous sommes dans un monde qui marche sur la tête. Entièrement d’accord avec toutes les remarques faites précédemment.
frédéric Tarche: qu’est ce qui dirige la politique du Conseil régional en matière de culture (par exemple) ? la croâssance qui rapporte de quoi alimenter un système économique moribond mais d’autant plus violent qu’il est en phase terminale .
Alors ne soyons pas étonnés de toutes ces « mesures- coups » portés à la vie des humains, et développons de nouvelles façon de vivre la vie : partageons nos savoirs, nos connaissances assurons nous les uns les autres en (se) donnant en (s )échangeant et surtout en retirant leurs pouvoirs de nuisance à tous les donneurs d’ordre en ne participant plus à leur « ordre établi,
Imaginez un instant une prochaine de leurs érec-élection avec plus de 50% de bulletins blancs ou nuls, ils seraient ridiculisés .
 »
Boubault Valentin: En tant que régisseur technique bénévole de plusieurs spectacles et concerts associatifs, je suis abattu par cette décision si soudaine et si injuste. Comment les associations vont-elles faire pour s’en sortir ? C’est tout simplement pour certaine l’annulation pure et simple de toutes manifestations culturelles. Et pour les autres, un endettement auprès des sociétés de location privées (sans oublier la baisse des subventions). Une page se tourne pour les arts du spectacle en région centre. Bon courage à tous !
cmb: Nous n’avons peut être pas tous les éléments pour comprendre et accepter cette décision… Ce que nous savons en revanche, c’est la nécessité pour nombre d’association de pouvoir bénéficier de toute cette logistique sans laquelle la création ne pourra plus faire rêver, transporter les spectateurs dans des univers si variés et pour les organisateurs de multiples préoccupations supplémentaires…des budgets souvent serrés qui ne permettront d’acquérir le matériel nécessaire pour assurer la qualité et valoriser les prestations…Alors que l’on encourage la vie associative, cette décision est-elle irrémédiable? au delà d’être irraisonnable est -elle bien raisonnée?
Bouly: Honte à vous François Bonneau, supprimer un outil comme le Parc de matériel est la mort assurée de nombreux spectacles en Région Centre !
Gainche: Je vous fais part de mon mécontentement concernant la fermeture du Parc de matériel Culture O Centre.
En effet, par ses tarifs attractifs et son accompagnement technique, le parc venait en aide à des associations, des artistes…. de la région pour réaliser des projets culturels et favorisait ainsi la création artistique.
Aujourd’hui cette fermeture aura de lourdes conséquences, en fermant ce parc beaucoup d’animations artistiques sont
condamnées à disparaitre ou ne pas voir le jour, car le parc donnait les moyens donner vie à des projets.
Quel gâchis.

BILLAUT Chantal: La fermeture de Culture O Centre remettra en cause notre spectacle de fin d’année ; combien de petites associations vont pouvoir continuer sans eux ?? Que fait on de la politique « la culture pour tous ??
marechal alain: Notre projet à si on chanatit ne pourra plus vivre et des tas d’enfants pourrais se retrouver sans leurs activités favorites mon soutiens pour culture o centre
Nisol-Bernois Bruno: Vous avez déjà tout dit mais il est indispensable de le répéter Encore et Encore
Alors je m’insurge comme tous de la décision de fermeture de Culture O Centre mais encore plus du Parc de Matériel.
En effet, ce service extraordinaire dont nous avions la chance en région Centre de bénéficier, nous a permis pendant de longues années de mener à bien nos projets de manifestations culturelles, sportives, musicales , …
Il est inimaginable pour nous tous de se replier vers les locataires privés pour palier à une éventuelle fermeture de cette entités pourtant si bien structurée et gérée d’une main de maître par son équipe.
Les tarifs pratiqués par le parc de matériel (4 à 5 fois inférieur aux privés) nous permets de boucler nos budgets de manifestation.
Ce service est contre financé par la région centre certes, mais ce budget n’est pas suffisamment lourd au point de prendre à prétexte la fermeture du parc matériel pour des raisons budgétaires.
C’est a peu près 300 K€ d’injecter par le conseil régional dans le parc pour permettre à tant de collectivités et associations de produire des manifestations si nombreuses, de toutes sortes, dans toute la région et surtout au profit de tant de visiteurs que sont nos voisins, nos familles, en sommes vos électeurs Mr BONNEAU.
Lutons pour le maintient du parc Matériel.
Nous sommes plusieurs à penser que si la Région a déjà presque entériner la fermeture de l’entité Culure O Centre, Pronons le rattachement du parc de matériel en directe au Conseil Régional.Cela est possible, ils sont déjà autonomes.
Ils en sont capable, et ils en ont envie.
Aidons les et Soutenons ce rapprochement en directe pour éviter tout ce gâchis.
Alain TISSIER: Il est des surprises inattendues, mais celle-ci je ne voulais ou je ne pouvais y croire. Mais que cherche-t-on dans notre belle région. Nous savons tous que cette crise peut nous conduire à prendre des positions désagréables mais là, pour tous ceux qui oeuvrent dans le développement de l’action culturelle de proximité cela me fait l’effet d’une bombe. Depuis plus de trente années, notre association crée des spectacles vivants qui trouvent leur aboutissement grâce à cette structure régionale. Elle nous apporte tout à la fois des compétences techniques et des prix que nous ne pourrions supporter dans le privé.
Cette décision peut mettre en péril des associations qui ne pourront plus assumer financièrement leurs projets. Vous semblez oublier que très souvent ces mêmes associations font appel à des intermittents qui vont, eux aussi se retrouver en difficulté.
Surpris nous le sommes devant une telle décision qui à nos yeux manque de clairvoyance. Jusqu’où irons-nous dans ce pays pour appauvrir une culture populaire portée par des bénévoles asphyxiés de toutes parts, sans oublier les petites compagnies qui ne peuvent elles aussi assumer financièrement leur création dans les circuits privés.
J’ose espérer que tout ce qui s’écrit dans la presse ces jours-ci ne restera pas lettre morte et que toutes ces réactions vous aideront à saisir l’enjeu d’une telle disparition. Nous savons que les choix sont quelquefois conditionnés à des arbitrages précaires et radicaux. Nous voulons que vous sachiez, combien cette structure est importante et nécessaire dans notre vie locale. Nous avons besoin pour continuer notre engagement bénévole de Culture O Centre. Il faut savoir faire des économies, nous en convenons, mais dans une société qui se replie sur elle-même il est important de maintenir cette structure qui permet d’établir un lien important entre la population et la dimension culturelle de notre région.
L’instant est peut-être mal choisi mais je voudrai profiter de cette difficulté pour apporter mon soutien à tous les personnels de Culture O Centre qui nous ont toujours accompagné dans la mise en place de nos projets. Leurs compétences sur les plans humains, techniques et logistiques sont des atouts essentiels à la réussite de nos engagements.
« Avoir raison trop tôt est socialement inacceptable » à méditer …

SCHENCK: Dans de nombreux cas, les associations se substituent à l’état, la région, le département ou les communes pour organiser des événements culturels ou sportif, ou pour venir en aide à ceux qui en ont besoin (humanitaire, caritatif, recherche médicale, aide aux malades …) Nombreuses sont les associations qui grace à Culture O Centre organisaient des événements pour lever des fonds. Supprimer Culture O Centre, c’est faire mourir ces événements ou au mieux gréver grandement le montant des fonds collectés.L’impact d’une telle décision sera bien plus important que les économies réalisées. Qui va encore faire les frais d’une telle décision ? Assurément pas les loueurs privés ! ET on se dit de gauche ! On marche sur la tête
Armelle Cayuela pour les Farfadets: On ne cesse de parler du bien vivre ensemble, et c’est d’autant plus important que nous traversons une époque de doute et de mal être.
Or, les bénévoles dans tous les domaines sont des gens un peu fous, pétris de bonnes intentions et qui se défoncent pour réaliser des fêtes, spectacles, conférences et nombreuses autres manifestations.
Par ce biais, ils tissent des liens, découvrent, font découvrir, s’intéressent et donnent envie de s’intéresser, apportent du plaisir et du bonheur…
C’est pourquoi, les bénévoles, tous les bénévoles sont des gens à aider et à encourager qui participent (gratuitement) et font participer au bien vivre ensemble de leurs semblables.
Quand les gens sont heureux, ils « oublient » un moment ce qui ne va pas et il y a tellement de choses qui ne vont pas dans notre pays aujourd’hui !
Si vous n’avez pas compris ça, Monsieur Bonneau, c’est que vous n’avez rien compris !

Armelle Cayuela – PS Chécy: Pendant la campagne, vous avez dit « on ne touchera pas à la culture » et je l’ai cru. Quelle claque ! Eh ben ça n’a pas trainé dis donc !
Nous sommes tous conscients qu’il faut faire des économies, mais pas n’importe où et pas n’importe comment.
J’aurais quelques questions à vous poser si vous le permettez et j’apprécierais d’avoir des réponses, merci :
Pourquoi le parc matériel a-t-il déménagé il y a 2 mois si vous aviez prévu sa fermeture ?
Qu’allez-vous faire du nouveau local (bail de 6 000 euros par mois pendant 6 ans) ?
Pourquoi l’achat de plus de 50 000 euros de matériel récemment ?
Et enfin, pourquoi n’avez-vous pas évoqué cette fermeture pendant la campagne (je suppose que ce n’est pas une décision que vous avez pris du jour au lendemain) ?
Monsieur Bonneau, je suis convaincue que fermer Culture O Centre serait une énorme erreur et une trahison de trop !

Fabienne Morel et Jacques Duron – Murmures d’archive: Dans un contexte économique devenu incertain, il nous est, chaque année, de plus en plus difficile de boucler le budget de notre manifestation. Pour y parvenir, nous faisons régulièrement appel aux services du Parc de matériel scénique de Culture O Centre – et aux conseils avisés de son équipe –, qui nous fournit un matériel professionnel de très grande qualité, bien entretenu et… à faible coût.
Nous restons persuadés qu’une région de gauche ne saurait fragiliser encore davantage les petites compagnies comme la nôtre, en les privant de l’accompagnement technique indispensable assuré par le Parc de matériel scénique depuis plus de trente ans.
Yann: Trop facile de rogner le budget culture… D’autres économies pourraient être réalisées ailleurs !…
Jean-Pierre: On peut comprendre que des économies se fassent au niveau des activités réalisées dans les locaux du Frac toutefois c’est inadmissible de mettre le Parc de matériel dans la même charette !
Le Parc est sans aucun doute d’une utilité capitale avec des gens connaissant parfaitement leur sujet et qui apportent toute l’aide nécessaire à nos projets culturels.
Un peu de bon sens à la tête de cette région serait le bienvenu, il n’est pas trop tard de réviser sa copie…
Fauquet: Président d’une association de danse, je me permet de vous faire part de notre mécontentement concernant votre décision de fermer cultur’o centre. Nous faisons appel à eux depuis de nombreuses années pour la sono et les lumières de notre spectacle de fin d’année. Leur existence est vitale pour notre gala d’une part pour leur professionnalisme et leurs conseils avises mais également et surtout de part le coût de la location. En effet, faire appel aux structures privées de location nous sera malheureusement impossible d’un point de vue financier. Qu’allons nous dire à nos 200 adhérents (et leurs familles) qui n’attendent que cette manifestation pour présenter le travail de toute une année.
Je pensais naïvement qu’en tant qu’homme de gauche, la culture serait pour vous et vos colistiers, un élément important sur lequel ne pas rogner pour le bien être de vos concitoyens.
Je vous confirme le bien fondé et la nécessité de cultur’o centre pour nos petits villages, petites associations et pour nous aider à permettre à tous de bénéficier de l’accès à la culture. Les couts de locations actuels nous permettaient de faire profiter de notre spectacle gratuitement à plus de 500 personnes. N’oubliez pas Mr Bonneau qu’il y a parmi eux certains de vos électeurs et qu’ils ne se retrouvent pas dans cette décision radicale et injuste ! Ne tuez pas la culture et la création car vous achèverez également les bénévoles qui donnent de leur temps chaque jour !!

Laissez un commentaire